Recherche:
P
Paléolithique
Première période de la préhistoire, caractérisée par l’usage de la pierre taillée, qui débuta il y a environ 2,5 millions d’années et se termina 8000 ans av. J.-C.

Palette
Gamme de couleurs utilisées

Papyrus
Papier destiné à l’écriture, confectionné par les Égyptiens, puis les Grecs et les Romains de l’Antiquité à partir de la plante du même nom.

Peinture
Technique de représentation, figurative ou abstraite, à l’aide de pigments colorés et de liants fluides ou pâteux.
Consultez la fiche technique

Péplum
Tunique de femme sans manche apparaissant durant l’Antiquité.

Période classique
Période correspondant à la maturité de l’art grec antique, à son apogée, s’étalant de 480 à 320 av. J.-C. environ.

Personnage céphalopode
Personnage dessiné par l’enfant et formé d’un cercle où sont attachées de longues pattes ressemblant à des tentacules.

Perspective
Représentation d’un objet en trois dimensions sur une surface en deux dimensions de manière à ce que son occupation picturale corresponde à son occupation spatiale réelle, selon le point de vue de l’observateur.

Perspective à chevauchement
Cette façon de représenter les éléments dans l’espace laisse place à la superposition des éléments qui nous fait comprendre lesquels sont les plus près ou les plus loin de nous.
Exemple illustré

Perspective à deux niveaux
La perspective à deux niveaux consiste à représenter divers éléments frontalement, alors que d’autres sont représentés à vol d’oiseau.
Exemple illustré

Perspective à diminution
La perspective à diminution consiste à illustrer les éléments figurant en arrière plan dans une proportion plus petite que ceux figurant au premier plan, donnant ainsi l’impression qu’ils sont plus éloignés.
Exemple illustré

Perspective aérienne
La perspective aérienne est l’illusion de la profondeur obtenue par un dégradé des couleurs. Les couleurs représentées en avant plan sont claires et lumineuses pour perdre de leur intensité, dépendamment de leur position dans l’espace.

Perspective à vol d’oiseau
Cette façon de représenter l’espace consiste à organiser les éléments comme s’ils étaient vu en plongée. Représentation de la topographie d’une surface quelconque.
Exemple illustré

Perspective atmosphérique
Plus on s’éloigne dans l’espace picturale, plus les objets se modifient: les couleurs palissent, les détails deviennent de moins en moins nombreux et le rendu devient flou.

Perspective cavalière
La perspective cavalière résulte d’un dessin qui informe que l’objet dessiné a une hauteur, une largeur et une profondeur sans pour autant respecter une perspective réaliste, puisque les lignes sont toutes parallèles.
Cette façon de représenter les éléments d’une composition en perspective oblige que les lignes de profondeur soient toutes parallèles.
Exemple illustré

Perspective isométrique
Il s’agit d’une représentation plane des solides, où les segments de même longueur, dans la réalité, sont représentés de même longueur sur le dessin. En outre, le parallélisme est respecté.

Perspective linéaire
Perspective qui est fidèle à la réalité puisqu’elle respecte les lignes que forment les objets selon leur positionnement dans l’espace. Par exemple, les arrêtes d’une boîte de carton s’éloignent de notre œil en se dirigeant vers un point de fuite. Les lignes diagonales ne sont donc pas parallèles.
On peut observer trois types de perspective linéaire : la perspective linéaire à un point de fuite, la perspective linéaire à deux points de fuite et la perspective en plongée ou en contre-plongée.

A un point de fuite
La perspective à un point de fuite consiste à représenter les éléments d’une composition en tirant des lignes de profondeur vers un seul et même point placé sur la ligne de fuite, plutôt que de rester parallèle comme il en est question avec la perspective cavalière.
Exemple illustré

A deux points de fuite
La perspective à deux points de fuite consiste à représenter les éléments d’une composition en tirant des lignes de profondeur vers deux points de fuite situés de part et d’autre de la feuille. Souvent, ces points de fuite sont situés à l’extérieur du support utilisé.
Exemple illustré

En plongée
La perspective en plongée, à un ou deux points de fuite, ne fait qu’indiquer que l’on se trouve au-dessus de l’objet représenté.
Exemple illustré

En contre-plongée
La perspective en contre-plongée, à un ou deux points de fuite, ne fait qu’indiquer que l’on se trouve en dessous de l’objet représenté.
Exemple illustré

Phénomène arc-en-ciel
Utilisation de plusieurs couleurs dans un but esthétique.

Photographie
Technique permettant de fixer l’image par l’action de la lumière sur une surface sensible.
Consultez la fiche technique

Pictural
Qui se rapporte à la peinture

Point
Marque la plus petite réalisée à l’aide d’un outil sur un support ou qu’il nous est possible de retrouver dans une réalisation plastique.

Point de vue exemplaire
Volonté de représentation sous un angle simplifié, permettant la meilleure lecture possible d’une image.

Polysémique
Qui a plus d’un sens

Pompéi
Ville portuaire et de villégiature, établie près de Naples et ensevelie le 4 août 79 par l’éruption du Vésuve.

Porphyre
Roche volcanique ancienne, composée de cristaux de feldspath dans une matrice rouge ou pourpre, utilisée pour l’ornementation.

Postimpressionnisme
Terme utilisé pour désigner les courants artistiques qui ont suivi l’impressionnisme et dont il se dégage une influence marquée.

Pratique artistique
Activité qui concerne le domaine des arts

Pré-diagramme
Ensemble de marques suggérant une forme. Ce dernier peut être délimité par une ligne contour.

Préhistoire
Période de l'histoire qui s'étend des origines à l'apparition de l'écriture, caractérisée par l’apparition de l’homme et divisée en trois périodes: le paléolithique, le mésolithique et le néolithique.

Processus de création
Processus par lequel l’artiste évolue afin de créer une œuvre. Après le germe d’une idée restée en gestation un moment, l’artiste choisit une technique ou une autre afin de faire éclore le fruit de son imagination sous l’influence de ses faits et gestes résultants de ses choix esthétiques. À la fin du processus, l’artiste ressent une satisfaction face au travail accompli. S’en suit une distanciation face à l’œuvre.

Proportion
  1. Faisant référence à un idéal esthétique, les proportions sont observable en mesurant l’importance d’une partie par rapport à une autre à l’intérieur d’un seul ou plusieurs objets.
  2. Règles établies pour dessiner le corps de façon réaliste.